Accueil

Le G7 à Biarritz, une ouverture et un rayonnement sur le monde

Le G7, qui se tiendra à Biarritz du 24 au 26 août 2019, approche à grands pas. Il s’agit d’un événement exceptionnel et il serait dommage de le réduire à ses seules contraintes. Mise au point.

Du monde, du monde et encore du monde

Accueillir le G7 n’est pas une mince affaire. Imaginez, les représentants de 7 pays vont se retrouver le temps d’un week-end, dans la station balnéaire biarrote. Délégations de 3 000 à 4 000 diplomates, autant de journalistes du monde entier, services de sécurité, police, gendarmes, secours… Sans oublier les habitants de la ville, les commerçants, et les touristes ayant leurs hébergements à l’intérieur des zones de sécurité. Cela fait du monde, nous sommes assez loin de l’image d’une ville fantôme.

Le G7, une chance à saisir

Le G7 est un évènement unique, dans tous les sens du terme. Aussi, il s’agit d’une véritable chance pour Biarritz d’avoir été choisie pour accueillir le sommet. Attraction, renommée, notoriété, les points positifs sont nombreux concernant le tourisme. Mais cette mise en lumière profite aussi au Pays Basque. Lorsqu’une ville, une région, devient une vitrine aux yeux du monde le temps de quelques jours, il s’agit d’une formidable opportunité de mettre en valeur la culture, les personnes qui la composent, ainsi que le tissu associatif local. En effet, la rencontre de ce groupe informel assure une couverture médiatique mondiale. La ville de Biarritz et ce qu’elle représente, le Pays Basque, la France, seront donc sous les feux des projecteurs pendant quelques jours.

Accueillir le G7 engage donc un rayonnement de Biarritz dans le monde entier et une ouverture sur le monde. C’est une opportunité à saisir pour faire valoir la ville, avec fierté et un certain plaisir d’accueillir non négligeable.

Le G7 ne se réduit pas à ses inconvénients

S’il y a un point commun entre les villes ayant reçues le G7, il s’agit bien des inquiétudes qu’avaient les habitants avant l’événement. Pourtant, nombreuses sont les villes qui ont souligné les retombées à court et moyen terme, sur le tourisme, la notoriété, le développement, et des inconvénients vite oubliés dès la fin du sommet.

Autre inquiétude qui apparait souvent, le coût. Sachez que le pays organisateur (l’Etat) prend en charge les coûts d’organisation du sommet, non la ville qui l’accueille. Les frais engagés par Biarritz peuvent concerner des travaux de rénovations qui, rappelons-le, profitent aux habitants sur le long terme.

Mise au point sur le G7

Quels sont les pays du G7 ? France, Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Japon, Italie, Canada.

Le G7 est un évènement unique dans le sens où il s’agit d’une rencontre de 7 pays qui n’a ni existence juridique, ni secrétariat permanent, ni membre de droit. La présidence est assurée par le pays organisateur, et fournit les moyens nécessaires aux travaux du groupe, cela inclut l’organisation. Malgré l’importance du dispositif de sécurité, il s’agit donc d’un format réduit et informel.

La présidence est tournante entre les 7 pays, suivant un ordre qui reste identique : France, Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Japon, Italie, Canada. Cette année, il s’agit de la France, l’édition suivant sera donc présidée par les Etats-Unis, puis le Royaume-Uni, et ainsi de suite.

Pratique

Pour obtenir tous les renseignements et autres informations concernant le G7 à Biarritz, la Ville a mis en place un dispositif pour vous fournir des informations en continu :

  • Point info, ouvert au rez-de-chaussée de la mairie, du lundi au jeudi, de 10 heures à 18 heures, et le vendredi, de 9 heures à 17 heures. Le samedi, accueil assuré au casino municipal, de 10 heures à 13 heures.
  • Numéro vert : 0 800 77 64 77), du lundi au vendredi, de 10 heures à 18 heures.

Votre Hôtel Windsor Grande plage Biarritz est « complet » pendant la durée de cet évènement et mis à disposition des délégations.

Publié le: 
05/29/2019
Réservez en ligne
Date d'arrivée :