Accueil

Les chronique de Mister W - Les Arcs

« J’ai pas accroché, j’ai ripé ! » dixit Christian Clavier, dans Les Bronzés font du ski.

Je suis à la station de ski Les Arcs, en Savoie, vous connaissez ? C’est une station de sports d’hiver sur le territoire de la commune de Bourg-Saint-Maurice, au cœur de la Haute-Tarentaise.

Les Arcs au pluriel, donc je devrais dire les stations. Car oui, il y en a quatre, situées de 1600 à 2000 mètres : les Arcs 1600, les Arcs 1800, les Arcs 1950 ainsi que les Arcs 2000. Quatre sites aux ambiances bien différentes : les Arcs 1600, le site le plus ancien (depuis 1968 !) mais surtout le plus familiale et le moins cher ; les Arcs 1800, LA station branchée avec ses bars et ses boîtes de nuit ; les Arcs 1950, un village type canadien et “Bien-Être” ; et enfin, les Arcs 2000, la station “haute montagne” et son panorama à 360° !

On ne discute pas des goûts et des couleurs, mais là, il y en a pour tous les goûts.

Arrivé au village de Bourg-Saint-Maurice par la gare située à 800 mètres d’altitude, je prends le funiculaire Arc-en-Ciel qui m’emporte vers les hauteurs des Arcs 1600. Durée du « vol », 10 minutes chrono, la vue est grisante et la nature, impressionnante, s’offre dans toute son immensité.

Je suis maintenant dans cette fameuse station centrale, familiale, située à 1600 mètres. J’aime bien.

Puisque toutes les stations sont reliées entre elles par les pistes du vaste domaine skiable - exit les voitures, et ça fait du bien ! – je décide de pousser vers les hauteurs des Arcs 2000 pour commencer ma journée.

Mon aventure sur les pistes m’amène à découvrir le panorama des 3000 : entre autres, le mont Pourri pas pourri du tout – drôle de nom – et le massif de l’Aiguille Rouge culminant à 3226 mètres…

Cette station est sportive, simple, respire le bien-être, à l’image de son ambassadeur Enak Gavaggio et de toute sa tribu. Ici on préfère les peaux à l’hélico, la rando avec notre guide Bruno plutôt que de trainasser au resto - ce qui n’aurait pas déplus a Beber et Fredo.

Fin de journée et quelle journée ! Mes cuisses ont chaud, ou plutôt j’ai chaud aux cuisses. A vrai dire, je ne les sens plus. On m’a parlé d’un espace bien-être, au village des Arcs 1950 avec une grotte aquatique…

Retour à la maison un peu dans le coton. Croziflette et un bon Bourgogne nous attendent, mes trois copains et moi, afin de clôturer une journée de rêve ! Une dernière partie de UNO que Titou devienne dingo.

Ici le Paradis…Ski

Sur ce, j’avais oublié que le sommeil arrive vite en montagne, je vous laisse, demain faut remettre les lattes !

Publié le: 
02/20/2019
Réservez en ligne
Date d'arrivée :