Accueil

Les Chroniques de Mister W - Kobe Bryant

Je ne suis pas fan de basket-ball. Par contre, certains joueurs ont cette capacité de pouvoir vous intéresser à un sport, en le rendant plus excitant. Kobe Bryant par exemple, savait vous faire vibrer.

Le basket (ou basketball) est beaucoup plus populaire aux Etats-Unis qu’en France et les plus grands joueurs, dont Kobe Bryant, intègrent donc la NBA, la reine des ligues de basketball.

Ce qui veut dire que pour voir un match de NBA depuis la France, c’est la nuit que ça se passe.

Se trainer en silence jusqu’à la télévision, pour assister au dernier match de Kobe Bryant, le voir prendre le ballon et mettre 60 points dans une arena en délire, c’est assez extraordinaire. Imaginez le décalage. Criez en silence, avec une maison endormie, vous avez déjà essayé ?

Il y avait aussi un avant et un après Shaquille O’Neal, son coéquipier et concurrent. Ils ont fait équipe pendant quelques années pour les Lakers (équipe de Los Angeles), avec une rivalité à peine cachée. « Shaq » au sommet de sa carrière et Kobe, jeune et talentueux qui sèche tout le monde sur le terrain, le public, et moi, devant la télé. Malgré leurs différents (ils ont pu en venir aux mains, disons que c’était l’euphorie du match), le duo mène les Lakers vers 3 titres consécutifs entre 2000 et 2002. Ils perdent la finale NBA en 2004, Shaquille est transféré à Miami, Kobe Bryant devient le cornerstone des Lakers. La rivalité se transforme en une amitié dans laquelle ils se chambrent l’un et l’autre - « j’ai marqué plus que toi à mon dernier match ».

Tout cela, c’est en plein milieu de la nuit, jeune avec de la w…, plus agé avec du vin, et vieux (tout est relatif) avec une tisane.

Mister W, out [drop the mic]

 

©capture YouTube

Publié le: 
02/12/2020
Réservez en ligne
Date d'arrivée :