Accueil

Michel Denisot, un interviewer français - Les Chroniques de Mister W

Michel Denisot est un pilier du paysage audiovisuel français. Journaliste, animateur, producteur, il fait partie de ces visages familiers lorsqu’on passe en revue les programmes à la télévision. Comme c’est le cas avec Michel Drucker, Thierry Ardisson, plusieurs générations ont pu découvrir Michel Denisot à travers différentes émissions. Certains l’ont connu lorsqu’il présentait le journal de 13h sur TF1 dès 1975, ou beaucoup plus tard, avec Le Grand Journal, de 2004 à 2013.

Cette dernière émission est une des plus marquantes, avec une part d’audience qui était en constante augmentation. Qui ne parle pas du Grand Journal encore aujourd’hui ? Je ne prends pas beaucoup de risque en disant que le succès de l’émission tenait à sa présence, et bien plus encore, à ses qualités d’interviewer hors pair.

Car il est l’un des meilleurs. Et pourtant très discret. Qualité assez rare pour être soulignée, il se met suffisamment en retrait lors de ses émissions et laisse une vraie place à ses invités. Pas de sensationnel, ni d’interruption pendant les premières secondes de réponse – pratique devenue la norme aujourd’hui – il laisse parler.

Invités qu’il connait sur le bout des doigts, pas d’excuse de fiches mal préparées « par le stagiaire », il se renseigne en amont, et de façon plutôt exhaustive, comme en témoigne cette ligne d’interview parue dans le magazine ELLE :

« Une fois arrivé au bureau, j’enchaîne avec vingt pages de doc minimum sur chaque invité du « Grand Journal » – d’autant plus s’il s’agit d’une starlette dont j’ignore tout. »

Contrairement à d’autres présentateurs-interviewers qui monopolisent tout l’espace et où les invités sont obligés de rire de leurs blagues sous peine d’être vus comme « mauvais invités », Michel Denisot n’a jamais été le centre d’attention de ses émissions. Une certaine réserve, voire de la timidité, pouvait se lire sur son visage lorsque certains invités – ou même chroniqueurs – lui posaient une question. Ou comment sa discrétion pouvait intriguer ses interlocuteurs. Si je vous demandais de citer un interviewer français, maintenant, vous ne le citeriez probablement pas en premier. Pourtant, si je vous dis « Michel Denisot », vous seriez probablement d’accord pour dire qu’il est une pointure du PAF. C’est paradoxal, peut-être, mais c’est ce qui fait la qualité de Michel Denisot.

Michel Denisot incarne l’élégance à la française, à supposer qu’elle existe, mais vous voyez l’idée.

Mister W.

 

©C'est à vous - capture écran Youtube

Publié le: 
09/16/2019
Réservez en ligne
Date d'arrivée :